La clarinette

Clarinette Clarinette

Informations supplémentaires

  • Famille: bois
  • Particularité: à vent

La clarinette est un instrument à vent de la famille des bois.

L’ancêtre de la clarinette fut sans doute le “Chalumeau” instrument en bois à anche simple et perce cylindrique.

Johann Christophe Denner crée la clarinette en 1690 en ajoutant au “Chalumeau” le pavillon et deux clés d’importance majeure, la “clé de 12e" qui permet de passer d’un registre à l’autre sans discontinuité, et la clé de Si. Ces transformations ont permis à l’instrument d’avoir une gamme diatonique complète.

Iwan Muller, en 1812, ajouta 13 clés offrant ainsi à la clarinette la gamme chromatique complète.

La clarinette sera amenée à son degré de perfectionnement actuel par le facteur d’instrument français Louis Auguste Buffet en collaboration avec le clarinettiste Hyacinthe Klosé, en adoptant le principe des anneaux mobiles que l’allemand Théobald Boehm avait imaginé pour la flute.

La clarinette est réalisée en bois noble tel que l’ébène ou le palissandre, mais aussi en métal (jazz 1930), en plastique (étude), ou en matériau composite (poudre d’ébène et carbone).

Elle se compose de 5 éléments :  

     1) le bec avec la ligature et l’anche

-          à l’origine le bec est fabriqué en bois ou en ivoire, de nos jours en ébonite en plastique ou en verre,

-          l’anche est la partie qui en vibrant forme le son, elle est fabriquée en roseau de canne, et est placée sur la face inférieure du bec,

-          la ligature, en cuir, en métal, ou  en plastique sert à maintenir l’anche sur le bec.

    2) le barillet, est une bague située après le bec, et permet d’accordé l’instrument.

    3) le corps supérieur (pour la main gauche).

    4) le corps inférieur (pour la main droite).

    5) le pavillon prolonge le corps de la clarinette et permet l’émission de notes plus graves.

De tous les instruments à vent la clarinette possède le registre le plus étendu, 3 octaves+ 1 sixte mineure.

Elle est utilisée dans tous les styles de musique, classique, traditionnelle, jazz ou contemporaine.

Le timbre de la clarinette est dû en grande partie à sa perce cylindrique. L'aigu se caractérise par son impétuosité éclatante. Le registre grave charme par sa douceur veloutée, sa chaleur, et une véritable tendresse. Les quatre registres de la clarinette sont dénommés grave, ou chalumeau ; medium ; clairon ; aigu et suraigu. Voici détaillés les quatre registres de la clarinette :

- Le grave ou chalumeau est un registre moelleux, empreint de chaleur, de douceur et, peut-être même, d'une certaine tristesse.

- Le médium est situé entre le grave et le clairon. C'est un registre difficile qui manque parfois d'ampleur, ce à quoi le clarinettiste doit remédier en bouchant tous les anneaux et certaines clés de la main droite, ou en employant des doigtés factices pour certaines notes tenues (si bémol médium par exemple).

- Le clairon est rond et brillant, superbe dans la clarinette en sib (si bémol) ou la clarinette en la.

- L'aigu se révèle puissant et flamboyant. Le suraigu qui va jusqu'au contre ut est obtenu par des doigtés factices. Il est perçant, presque criard sur les dernières notes et particulièrement ardu d'accès pour les débutants.

La clarinette est un instrument de musique transpositeur, (à l'exception bien sûr de celle en Ut) : ce qui signifie que le "la" de la clarinette ne correspond pas à celui du piano, et que par conséquent le clarinettiste devra transposer : par exemple, dans la clarinette droite en si bémol, la plus répandue, le do de clarinette correspond au si bémol piano.

La famille des clarinettes se compose de 13 instruments :

 1) la petite clarinette sopranino en Lab: employée pour les musiques militaires italiennes (bandas) et en musique contemporaine pour sa sonorité “criarde

 2) la petite clarinette en Mib: utilisée par des orchestres post-romantiques et des harmonies,

 3) la petite clarinette en Ré: fabriquée presque exclusivement pour des concerti de Johann Melchior Molter, son répertoire est donc très limité,

 4) la clarinette soprano en Ut: peu utilisée ou comme instrument d’étude pour les jeunes enfants,

 5) la clarinette soprano en Sib: la plus utilisée dans tous les styles,

 6) la clarinette soprano en La: émet un son plus rond que la soprano Sib, plus utilisée en musique de chambre,

 7) la clarinette de Basset en La: clarinette en La avec extension au Do, fabriquée pour le concerto de Mozart version originale, instrument très rare,

 8) la clarinette turque en Sol: musique turque et grecque,

 9) le cor de basset en Fa: très usité fin XIIIe siècle,

10) la clarinette alto en Mib: pour musique de chambre et harmonie,

11) la clarinette basse en Mib: sonnant exactement à l’octave inférieure de la soprano Sib, jazz et musique contemporaine,

12) la clarinette contralto en Mib: pour harmonie et ensemble de clarinette,

13) la clarinette contrebasse en Sib: utilisée presque uniquement en ensemble de clarinette.      

La clarinette basse

Les premiers instruments ressemblants à la clarinette basse sont apparus à la fin du XIIIe siècle, mais c’est Adolphe Sax qui a construit l’instrument moderne dans les années 1830.

Découvrez nos instruments

  • 1
  • 2
Prev Next

La harpe

La harpe

Etymologiquement le mot harpe vient du germanique...

La flûte à bec

La flûte à bec

La flûte est sans doute un des...

La Guitare

La Guitare

Parmi tous les instruments de musique, la...

La cornemuse centre France

La cornemuse centre France

L’origine de la cornemuse, à l’heure actuelle,...

La vielle

La vielle

La vielle à roue est le seul...

La clarinette

La clarinette

La clarinette est un instrument à vent...

L'alto

L'alto

L'Alto est un instrument à cordes frottées...

Le violon

Le violon

Le violon s'est développé grâce aux ménétriers,...

La flûte traversière

La flûte traversière

La flûte traversière est un instrument dont...

L'accordéon

L'accordéon

Les « accordéons » sont des instruments...