L'accordéon

Accordéon Accordéon

Informations supplémentaires

  • Famille: à vent
  • Particularité: à clavier

Les « accordéons » sont des instruments de musique à vent. Le nom d'accordéon regroupe une famille d'instruments à clavier, polyphonique, utilisant des anches libres excitées par un vent variable fourni par le soufflet actionné par le musicien, selon la définition d'Émile Leipp.

Dans l'accordéon, deux anches sont montées sur une même plaquette, une de chaque côté de la plaquette. Une anche ne fonctionne que dans un seul sens, lorsque l'air la pousse vers la plaquette, donc une seule des deux anches fonctionnera pour un sens donné du soufflet.

Dans l'accordéon, les anches donnant les sons les plus graves (< 50 Hz environ) ont une longueur de 5 à 10 centimètres et sont chargées, près de leur extrémité vibrante, par une masse de laiton (généralement — ou d'étain sur les anches anciennes ou modifiées par un accordeur). Les anches produisant les sons les plus aigus (plus de 6 Khz dans l'aigu du piccolo) ont une longueur inférieure à 6 millimètres.

L'accordéon se compose de trois parties importantes: la main droite, la main gauche et le soufflet.

La main droite

La main droite joue généralement la mélodie, mais permet également d'accompagner d'autres instruments solistes. Les claviers main droite existent en version à touches piano (tessiture de 25 à 45 notes selon la taille de l'instrument) et en version à touches boutons (tessiture de 36 à 63 notes selon la taille de l'instrument). Les claviers boutons comportent entre 3 et 5 rangées de notes structurées verticalement en tierces mineures et en secondes majeures et mineures dans les deux directions diagonales. Un clavier à 5 rangées facilite la formation des accords grâce à plusieurs doigtés possibles, et permet en plus de transposer dans toutes les tonalités le même doigté formé initialement sur 3 rangées.

La main gauche

La main gauche sert à faire l'accompagnement (basses, accords) mais peut être aussi utilisée parfois pour la mélodie.

Les basses fondamentales ont une tessiture de 12 notes (1 octave) et sont réparties sur 2 ou 3 rangées (toniques, tierces majeures et tierces mineures). Les autres boutons répartis sur 4 ou 3 rangées forment des accords précomposés en pressant une seule touche (accord majeur, mineur, 7e et 7e diminué selon la rangée).Les basses accords sont structurées verticalement selon le cycle des quintes en montant (donc de quartes en descendant), et permettent de transposer dans toutes les tonalités avec le même doigté.

Selon leur taille, les accordéons peuvent comporter 80, 96, 120 ou 140 basses. Une variante notable dans la configuration du clavier Main Gauche Basse Standard est la configuration dite "basses belges" se différenciant par rapport au système "Stradella" par l' ordre de succession des notes inverses; 3 rangées de basses et 3 rangées d'accords (7 et 7dim sur même rangée); un peu plus d'espace entre les boutons; conférant certains avantages (légers) au point de vue doigté de la main gauche. ("sauts" réduits, contribution accrue des doigts 1 et 5, plus de doigtés possibles)

Le soufflet

Le soufflet sert à faire vibrer les lamelles pour créer un son.

Il existe plusieurs sortes d'accordéons qui se différencient d'une part par l'organisation des notes sur les claviers et d'autre part par la manière de produire des notes en actionnant le soufflet.

L'accordéon chromatique possède les 12 demi-tons de la gamme chromatique. Une touche enfoncée produira la même note que l'on tire ou que l'on pousse le soufflet. Certains ont des boutons, d'autres des touches de piano. Suivant les modèles, la tessiture peut dépasser 4 ou 5 octaves.

L'accordéon diatonique peut jouer des gammes diatoniques. Une touche enfoncée ne produira pas la même note selon que le musicien tire ou pousse le soufflet. On dit qu'il est bi-sonore.

Pour vous donner une vague idée de la difficulté que rencontrèrent les accordéonistes au début du siècle, voici la définition de l'accordéon dans le dictionnaire pratique et historique de la musique par Michel Brenet en 1926.

 

Découvrez nos instruments

  • 1
  • 2
Prev Next

La harpe

La harpe

Etymologiquement le mot harpe vient du germanique...

La flûte à bec

La flûte à bec

La flûte est sans doute un des...

La Guitare

La Guitare

Parmi tous les instruments de musique, la...

La cornemuse centre France

La cornemuse centre France

L’origine de la cornemuse, à l’heure actuelle,...

La vielle

La vielle

La vielle à roue est le seul...

La clarinette

La clarinette

La clarinette est un instrument à vent...

L'alto

L'alto

L'Alto est un instrument à cordes frottées...

Le violon

Le violon

Le violon s'est développé grâce aux ménétriers,...

La flûte traversière

La flûte traversière

La flûte traversière est un instrument dont...

L'accordéon

L'accordéon

Les « accordéons » sont des instruments...